Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 07:39

 

 

Info: Yiching Chen nous a quitté pour ouvrir son propre atelier

Merci à Yiching pour ces trois années passées avec nous.

 

Extraits de son   site:

Yi-Ching CHEN est née le 5 octobre 1975 .
 

Après plusieurs années d’études à Taïwan, Yiching Chen arrive à Kyôto en octobre
2000. Après un an de stage, Yiching est admise à l’Institut des Beaux-Arts de la K.A.U. en avril 2002. Pendant deux années, elle reçoit  l’enseignement de peinture du grand maître Takao YAMAZAKI. Elle étudie aussi l’hitoire de l’art oriental et s’initie à la langue française.

Après plusieurs distinctions au Japon, elle emporte son Master de peinture en mars 2004. Après avoir remporté le Grand Prix du musée Shouhaku, elle est  accueillie à Nara par le célèbre peintre Atsushi UEMURA, directeur du Musée d’art de Shouhaku et vice-président de la K.A.U., dont elle bénéficie de l’enseignement. Pendant 3 mois, elle partage son temps entre l’atelier de peinture qui est mis à sa disposition par le maître et la ferme aviaire de son domaine. 

Nihonga Nikawa-e La peinture japonaise

 La peinture japonaise  est un art ancien qui trouve ses origines en Chine.  Quand le Japon lance une réforme culturelle et politique au VII° siècle, des étudiants envoyés en Chine reviennent et véhiculent la littérature et l'art de la Dynastie puissante de Tang. C'est ainsi que le portrait coloré des bouddhas, des femmes et le thème de la nature ont  beaucoup influencé l'art japonais.  

 Grâce à cette transmission culturelle, l'art de la peinture qui était en train de disparaître en Chine est heureusement conservé au Japon

   La technique traditionnelle est à base de couleurs issues de minéraux naturels ou de terres, réduits en poudres. Ces pigments sont mélangés avec un gel organique et dilués avec de l'eau. La peinture ainsi obtenue est appliquée sur un papier marouflé sur panneau bois.

Le gel                                                                                                         Gel

On utilisait beaucoup la gélatine pour fixer la couleur des peintures sur les fresques égyptiennes de l'Antiquité. Elle est également utilisée dans la peinture japonaise, dont le gel est fabriqué à partir de la gélatine qui provient de la peau et des os des animaux et des poissons.

Le papier

Le papier est composé de fibres qui sont longues et résistantes. Les couleurs des minéraux, qui ont un grain épais, peuvent s'y fixer plus facilement..Différentes qualités existent, plus ou moins absorbantes ; un mélange d'alun, de colle et d'eau peut également être appliqué pour réduire l'absorption.

Les couleurs
 Azurite   Bleu  Malachite
Cérusite
 Coquillage   végétation

Les pigments de la peinture japonaise sont fabriqués à partir des minéraux naturels, d'ossements d'animaux et de  végétation. Par exemple, le bleu est tiré de l'azurite, une substance minérale ; le blanc est obtenu à partir de coquillages concassés ; le vert-de-gris est de la malachite, minérau de cuivre translucide de couleur verte, vert jaune à vert noir. 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pigments et Arts du Monde - dans Nihonga:La peinture japonaise
commenter cet article

commentaires